ALBUM

SI LOIN

En attendant . . .

Facteur (Signé le marmot)

Le facteur n'est pas passé,
Il ne passera peut être jamais
Papier, ciseaux, une chance sur deux
Car personne n'écrit plus aux vieux.


Somnambule, je me sens
Comme cet éléphant
Qui se balance balance balançait,
Je ne manque pas de toile d'araignées.


Bien longtemps qu'les trois p'tits chats
Ont atteint le bout d'la ficelle,
Monsieur Paul ne viendra pas
Il ne peut plus faire danser la demoiselle


Dans c'pantalon décousu
Avec mon chapeau de paille
Et ma gueule de loup des rues
J'effraie maint'nant la marmaille


OMALE TELO TELO WISTITI


Dans ma tête c'est l'tintamarre
Maman ! Maman ! J'suis l'marabout dl'a marmaille
Ils courent dans les bois, me montrent du doigt
Hauts les mains ! Voilà le vilain !


Pourtant moi aussi j'aimais souffler la trompette
De l'escargot écraser la maisonnette,
Être tourmenté par la raison des bonbons,
Et me pourlécher des cerises que nous cueillons


Maman ! moi aussi j'ai eu des p'tits bateaux
Trempé des souris vertes dans de l'huile et de l'eau
J'ai dit des gros mots, « Andouille ! » « Salop ! »
Et j’ai tourné en rond sur l'pont d'Avignon
Tourné tourné tourné


OMALE TELO TELO WISTITI


Mais...
La boîte aux lettres ne se remplit plus, tagada !
Lundi mardi jeudi dimanche, quel gros bêta !
Lettre d'amour au placard avec la bague en or
Oublie les comptines : t'es vieux, tu perds, tu sors.

Prêtresse de la traîtrise

 

Refrain
Prêtresse de la traîtrise
J’agite le hochet de la hantise
Sous vos yeux pleins de méprise
Vous aviez surdosé la mise


Ca a commencé très tôt,
Je n’v’nais même pas du ghetto,
Mais j’ai du changer mes armes
Pour ne pas gâcher trop de larmes


Quand tout le monde dans mon dos
Crachait de la bave de crapaud
J’ai choisi le pacte de Lucifer
Et ai détourné ma colère


L’agressivité n’a rien donné
Que trop d’habits à repriser
Une gueule encore plus amochée
Et les pires surnoms de la récré!


Refrain


Un peu plus tard j’me suis tournée
Vers la cape d’invisibilité
Et des amis imaginaires
Sont venus peupler mon enfer


A force de me raconter des histoires
Elles ont glissé dans les couloirs
Vous avez commencé à les croire
Voila la fin de non recevoir!


Et c’est comme ça qu’vous m’avez craint
Rempli la coupe de ce mauvais vin
Que j’vous fais boire depuis lors
Avec si peu d’effort.


Refrain

Comme tu veux j’te baratine
Quand tu veux sors la biafine
Parce que mon emprise est brûlante
Et qu’elles ne suffiront pas tes plantes!


J’vous mets tous dans l’même sac
Je secoue jusqu’à c’qu’ça craque
Et vous laisse négligemment choir
Sans même détourner le regard


Parce que j’suis dev’nue une lionne
Ne fais confiance à personne
L’enfant que j’étais vous avez brisé
Et toute votre vie vous allez...


PAYER ! (x4)


Refrain final.

Morts-Vivants​

Couplet 1
Pantalon casquette et chaussette noires
Dans sa poche un unique carambar
Sur le dos cartable un peu carré
Dans le lot la gueule un peu teubé


A 8 heures c’est la rentrée
A 8 ans c’est déjà mal barré


Un mec naze un peu balèze
Le dévisage bien trop à l’aise
Et miskine dis moi tu veux être ma copine
A 8 ans et quart c’est déjà l’spleen


Le spleen des petits à l’école
La rage des marmots sans alcool
Le spleen des petits à l’école
Et la vie décolle


Refrain 1
Et s’il était au soleil levant
Allez sentir son âme en vivant
S’il avait en amont du temps
Enlacé l’amant du vent
x2
Mais s’il était resté sur place
N’ayant pas su briser la glace
A genoux insipide et bavant
Un mort vivant.


Couplet 2
Elle avait fait de son mieux
Pour satisfaire son père
Elle était l’objet que l’on veut
La belle, la douce, la conne infirmière


Elle avait fait toujours au mieux
Pour plaire à sa mère
Elle était devenue la femme que l’on veut
Tendre et docile, la parfaite ménagère.


Mais pourtant il en fallait toujours un peu

Pour piétiner, pied de nez, ses principes
millénaires.


Refrain
Et si’elle était au soleil levant
Allez sentir son âme en vivant
Si’elle avait en amont du temps
Enlacé l’amant du vent
x2
Mais si’elle était resté sur place
N’ayant pas su briser la glace
A genoux insipide et bavante
Une non battante.


Couplet 3
Costard, cravate et aftershave
Sa zouz et lui Adam et Eve
Il avait voyons vraiment tout pour plaire
Subissant sa vie sans imaginaire


Il avait la classe moyenne
Et dans sa glace des relents de haine


Un p’tit cocon avec un p’tit balcon
Une p’tite piscine cadeau pour sa copine
Et si l’samedi on veut monter le son
Alors ça t’dit un peu d’adrénaline?


Opiner d’vant sa hiérarchie
Faire la queue à Monoprix
Opiner d’vant sa hiérarchie
Et la vie s’poursuit.


Refrain
Et s’il était au soleil levant
Allez sentir son âme en vivant
S’il avait en amont du temps
Enlacé l’amant du vent
x2
Mais s’il était resté sur place
N’ayant pas su briser la glace
A genoux insipide et bavant
Un mort vivant.

Couplet 4
Elle était pourtant pas si vieille
Quand ils l’avait mise en quarantaine
Elle avait certes de la bouteille
Mes ses enfants eux d’l’amour ou d’la
haine


Elle était pourtant encore lucide
Quand ils l’avaient mise sous curatelle
Mes ses comptes de plus en plus vides
Et son espoir s’envolait à tire d’ailes

 

Mais pourtant il en fallait toujours un peu
Pour piétiner, pied de nez, ses principes
millénaires!


Refrain occitan :
Et s’il était au soleil levant
Allé sentir son âme en vivant
S’il était au soleil levant
Allé sentiiiiiir... (en boucle)

----------


[Bonus : Autres refrains ]
Refrain 2
Mais si elle avait fermé ses yeux
Pour occulter ces cieux monotones
Et si elle lavait la merde de ses vieux
Le fracas d’un molotov qui tonne


Refrain 3
S’il était sorti dans la zone du dehors
Pour une fois aller contrer le vent
S’il était dans sa zone d’inconfort
Allez sentir son âme en chantant.

Vati mutti

Hey Mama x4

 

This is a trap

Always the same slap

It’s like a small rap

As fast as a snap!

 

They’re all imploring me 

“Wave your money!”

It’s coming out of my whole body

“Wave your money!”

It’s like a tsunami

“Wave your money!”

I can’t resist really…

(“Wave your money!”)

 

Who’s gonna save me now?

You? Hell no!

You? No way mate!

You? You’ll pay for that !

 

I know I pay I pay I pay I pay I pay

You’re pale !

(Wave your money)

I’m not for sale ...

 

Refrain : 

Vati Mutti Vati Mutti

Das auto is kaput

Vati Muti Vati Muti 

Kein Geld kein Geld kein geld
 

When I got my money 

in my wallet It can’t stay

It’s like it was looking at me 

with these small eyes imploring me  :

 

“I don’t feel good inside, 

I want freedom, I want to fly over the clouds, 

under the rainbow of the paradise 

I want to make people happy, I want to achieve something

I want to make a difference, I want to change the world…”

 

So I let them free : 

coins, bank notes, travelers check, credit card, cash…  (x2)

 

Fly, live your destiny, I’m not going to cut your wings, 

I’m not going to put you in a golden jale. 

 

So fly, fly, fly (reprise choeurs)

fly, fly, fly (reprise choeurs)

 

Refrain : 

Vati Mutti Vati Mutti

Das auto is kaput

Vati Muti Vati Muti 

Kein Geld kein Geld kein geld

 

Hey Mama!! X8

Si loin

Un jour tu es partie si loin
Jamais je ne t’ai retrouvé
Un jour je suis partie si loin
Et pourtant tu m’as tant cherchée


La montagne est immense et vierge
Je me suis coulée dans ses reins
La lumière brûle mes paupières
Je me suis fondue en elle


Oùùùùù, où iras tu ? Plus loin
Oùùùùù, où iras tu? Plus loin toujours plus loin


Le caoutchouc brûle mon désir
En fumées noires il se dissipe
Les grandes étoiles sont encore là
Pour éclairer mon désarroi


Tu t’enfuis Je fonds
Je me languis Je brûle
Dans quel pays Sur quelle mer
S’évaporent nos chimères


Oùùùùù, où iras tu ? Plus loin
Oùùùùù, où iras tu? Plus loin toujours plus loin

 

[Couplet bonus]
J’ai dû apaiser le volcan
Qui brûlait au fond de ma panse
J’ai su relâcher dans le vent
Mes bouillonnantes espérances


Ce jour où tu es parti si loin
Je me suis enfin retrouvée
J’ai arrêté de poursuivre en vain
De belles images de fumée.

Chacha King

I heard the ChachaKing would be here tonight
She says the ChachaKing would be her alright
I’m here to see his golden robes lighting up the night
[x2]


Is this the ChachaKing right in front of me
I can smell him, I can hear him (1) // I can feel him, I want to touch him! (2)
She said he would be here but where is he?
[x2]


Refrain
Where are you Chacha? Where are you my lord?
Where are you Chacha? Where are you my love?


[Retour au couplet/refrain]


[Refrain final collectif (en boucle)]
You are the Chacha King coming here tonight
You are the Chacha Queen dancing in tonight
We are the Chacha crew swinging here tonight!

Telecharger les paroles ici... pour vos soirees karaoke

@2019 Mona Lefebvre, Bruce d'Anis, Ambre Margerit. All Rights Reserved